La sécurité informatique est fondamentale afin de se protéger contre d’éventuelles attaques. Les conséquences d’une intrusion dans le réseau informatique peut déstabiliser une entreprise. Celle ci doit suivre certaines règles afin de se protéger contre le piratage.

Selon le rapport “Cybercrime Report 2017”, spécialisé dans la protection des identités numériques,  83 millions de tentatives de créations de comptes falsifies ont été comptabilises entre 2015 et 2017.

La cible principale des hackers sont les donnes, moteur des entreprises mais aussi des administrations. L’année dernière, une société d’évaluation de cote de crédit, Equifax, a été victime d’une attaque : les pirates ont eu accès aux données de près de la moitie de la population américaine !

Une autre entreprise, Identity Theft Resource Center a perdu 1100 données également.

Autre phénomène, les logiciels rançonneurs qui attaquent de nombreuses PME et qui ont des résultats catastrophiques si les sociétés n’ont pas mis en place de politique de sauvegarde de données, elles se voient dans l’obligation de payer le pirate afin de récupérer les fichiers.

Certaines sociétés ayant déjà des précédentes diffucultes financières ont été contraintes a laisser la clef sous la porte ne pouvant payer la rançon.

Cyberattaques : faire appel à des pros afin d’optimiser sa sécurité informatique

 

Anticiper ces attaques, dans de telles circonstances, c’est faire appel a des professionnels afin de construire une stratégie de sécurité et détecter des infiltrations de sécurité afin de réagir le plus rapidement possible.

La protection périmétrique est essentielle : détection des intrusions, filtrages des flux IP, logiciel de sécurité, mais il faut également contrôler les ressources du système d’information sans que cela gène les accès des utilisateurs pour autant.

La sécurité des données est la priorité des entreprises en 2018 !